La Bonne Dose – Académie des savoir-faire

La Bonne Dose


Avec Harmonie Begon, Tiphaine Fevre, Sandrine Isambert et Thibaut Nussbaumer.

Projet publié dans la revue internationale du Corning Museum Of Glass,
New Glass Review 42

Projet réalisé dans le cadre du Workshop de l’Académie des Savoir Faire « le Verre »,
à l’initiative de
Fondation d’Entreprise Hermès,
sous la direction pédagogique de Noé Duchauffour Lawrence,
au Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques (CIRVA), Marseille.

Le projet « La Bonne Dose », sonde la dilution du verre industriel des bouteilles de Pastis, et du verre du four de fusion de l’atelier de soufflage du CIRVA.

Ces deux verres étant incompatibles -c’est à dire qu’il ne peuvent pas se mélanger sans créer de tensions- « La Bonne Dose » enferme dans des boules (format pétanque), la recherche de ce possible point de rupture.

Présenté comme un nuancier de cette recherche, matérialisée par des séries de décors mêlant les deux matériaux (vert & incolore), ces sphères de verres prennent place au sein d’une installation interactive devant laquelle le spectateur est invité à observer ces pièces sous deux états :
– à la lumière du spectre visible d’abord, constatant les casses et amorces de ruptures de certaines sphères, ayant subit une confrontation trop importante de ces deux matières ennemies
– puis au travers d’un filtre polarisant, qui révèle les tensions invisibles contenues dans chaque objet, à la jonction entre les deux verres

Plus la tension est importante, plus la transparence révélera un dégradé arc-en-ciel décomposant le spectre du visible.

Photos Tadzio © Fondation d’entreprise Hermès, 2021


Depuis 2014, en biennale, la Fondation d’entreprise Hermès sélectionne et invite des artisans, designers et ingénieurs à participer à l’Académie des savoir-faire, dont chaque édition est dédiée à un matériau spécifique.

Cette cinquième édition, baptisée « Le Verre », était placée sous la direction pédagogique du designer français Noé Duchaufour-Lawrance, familier de ce matériau. En choisissant ce thème transdisciplinaire, la Fondation entendait aborder les arts verriers dans toute leur richesse et leur complexité. Il s’agissait ainsi de (re)découvrir et approfondir les dimensions historiques, symboliques, esthétiques, chimiques, physiques, mais aussi économiques et sociales du verre, au cours de cycles de conférences, de master-class et visites, suivies collectivement par les différents Lauréats « Académiciens ».

La force collective de ce programme s’est notamment concrétisée par deux semaines de Workshop, organisées en août et octobre 2021, dans les ateliers du CIRVA (Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques), à Marseille. Au cours de ces semaines de travail, ont émergé cinq projets, se jouant des codes et des icônes de la ville, en explorant les possibilités et limites du soufflage de verre de bouteilles… de pastis.